RJC EIAH 2020

Ville: 
Poitiers
Pays: 
France
Date limite de soumission: 
31 janvier, 2020

Les rencontres sont organisées autour de deux formes de communication scientifique : article de recherche et poster.

Les contributions acceptées seront publiées dans des actes : articles de recherche de 6 pages et articles courts de 2 pages pour les posters. Les articles de recherche feront l’objet d’une communication orale de 20 minutes suivies de 10 mn de questions. Les posters seront affichés tout au long des rencontres et seront présentés en plénière à l’occasion de sessions « mon poster en 120 secondes ».

La sélection des articles sera assurée par le comité de programme sur la base de critères scientifiques tout en prenant en compte l’état d’avancement des recherches.

Pour la rédaction de votre article, nous vous demandons de respecter le format LNCS. Ce format, ainsi que son guide d'utilisation avec Word et Latex, sont disponibles à cette adresse : http://www.springer.com/computer/lncs?SGWID=0-164-6-793341-0

  • Papiers Longs : 6 pages maximum
  • Papiers Courts - Poster : 2 pages maximum

Les limites de page incluent les références.

Nous vous demandons également d'être attentif à :

  • 1 seul auteur par papier
  • indiquer l'année de thèse en cours à côté du nom de l'auteur
  • fournir pour la soumission l'article en PDF. Pour la version finale les sources Word ou Latex seront demandées.

La soumission se fera en ligne au format PDF sur le site https://easychair.org/conferences/?conf=rjceiah2020. Tous les détails concernant le format de rédaction et la procédure de soumission se trouvent sur le site de la conférence.

Calendrier

  • Date limite de soumission : 31 janvier 2020
  • Notification aux auteurs : 3 avril 2020
  • Date limite de remise de la version finale : 15 avril 202
Dates de début et fin de la manifestation: 
3 juin, 2020 - 5 juin, 2020

Les huitièmes rencontres jeunes chercheurs en EIAH (RJC EIAH 2020) seront organisées à Poitiers du mercredi 3 au vendredi 5 juin 2020. Elles succèdent aux RJC EIAH 2018 qui se sont tenues à Besançon.

Organisée tous les deux ans, cette conférence francophone parrainée par l’ATIEF (Association des Technologies de l’Information pour l’Education et la Formation) a pour objectif la promotion de la recherche et la formation des étudiants chercheurs.

Ces rencontres visent à donner l’occasion aux jeunes chercheurs de se rencontrer pour présenter et échanger sur leurs travaux, entre eux et avec des chercheurs confirmés. Les doctorants (dès la 1ère année) ou jeunes docteurs ayant soutenu leur thèse moins d’un an avant la date de la conférence (i.e. après le 3 juin 2019) sont invités à soumettre un article (il n’est pas admis de co-signature des directeurs de thèse).

Thèmes

Pour pouvoir participer à la conférence il suffit que la recherche :

  • ait pour objectif de favoriser ou comprendre une situation d’apprentissage ou d’enseignement, quelles que soient les modalités (synchrone, asynchrone, mixte ; en présence ou à distance ; en formation initiale ou tout au long de la vie ; individuelle ou collective ; etc.).

Et

  • que cette situation mette en œuvre un artefact numérique pour soutenir l’apprentissage ou l’enseignement. La contribution peut, ou non, concerner cet artefact numérique.

Le prisme par lequel cette recherche est abordée peut être très divers et s’inscrire dans une ou plusieurs disciplines parmi la didactique, l’informatique, la psychologie, les sciences de l’éducation, les sciences du langage, les sciences de l’information et de la communication, la sociologie…

A titre illustratif, et sans que cela se veuille limitant, on pourra penser à des thèmes tels que l’IA en éducation ; l’adaptation aux apprenants ; l’apprentissage collaboratif et en groupe ; les jeux sérieux ; l’enseignement scolaire ou universitaire, l’apprentissage tout au long de la vie ; les learning analytics ; la modélisation de l’apprenant ; les environnements de réalité virtuelle ou augmentée pour l’enseignement / l’apprentissage ; l’apprentissage informel (jeux éducatifs, réseaux sociaux, technologie de médiatisation…) ; les effets des EIAH sur les apprentissages, la motivation, les affects… Des contributions plus centrées sur des apports relatifs aux méthodes de recherche et aux cadres théoriques peuvent aussi être acceptées. Les questions éthiques liées à la recherche en cours peuvent aussi être évoquées si cela est pertinent.

Sessions de travail en groupe

Complémentairement aux communications orales et affichées, des sessions de travail, en petit groupe, permettant aux jeunes chercheurs d’interagir entre eux et avec des chercheurs confirmés, seront organisées. Des questions d’ordre méthodologiques pourront, en particulier, être travaillées à l’occasion de ces sessions. Des précisions sur les modalités seront apportées ultérieurement.


Dernière mise à jour : 3 décembre, 2019 - 20:47